Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral





This project is co-financed by the European Regional Development Fund through the Interreg Alpine Space programme

fr:wiki:aesthetic_values

La Valeur esthétique

Les êtres humains expérimentent les écosystèmes et les paysages via leur appréciation esthétique.La beauté scénique ou la qualité visuelle du paysage sont une dimension largement reconnue, qui découle de l'interaction entre les caractéristiques biophysiques et l'observateur humain1) . La valeur esthétique d'un paysage a été liée aux dimensions biologique, culturelle et sociale. La dimension biologique décrit les valeurs esthétiques du paysage à travers des concepts visuels tels que la cohérence, la lisibilité, la complexité, le mystère et la diversité, ainsi qu'à travers des concepts d'échelle visuelle tels que les espaces paysagers, la visibilité, l'ouverture, la clôture, l'espace2) . De hautes valeurs ont également été associées à des caractéristiques naturelles du paysage comme les montagnes, l'eau et la végétation, tandis que la croissance urbaine, les infrastructures ou les déchets diminuent l'appréciation esthétique3) . Les aspects sociaux et culturels jouent un rôle important dans la perception des valeurs esthétiques, et des différences ont été constatées entre les différents groupes sociaux ou les personnes d'origines culturelles différentes4) .


Bien que la recherche sur la qualité esthétique visuelle des paysages soit bien établie, des techniques d'évaluation efficaces et standardisées pour les services écosystémiques culturels sont encore nécessaires pour accompagner la prise de décision et la planification5) .Les valeurs esthétiques ont surtout été quantifiées à l'aide d'indicateurs tels que la qualité visuelle, le nombre de routes panoramiques ou le prix des maisons6) . Pour cartographier les valeurs esthétiques, on utilise principalement des indicateurs spatiaux décrivant des caractéristiques ou des modèles spécifiques du paysage7) . Des questionnaires ou des entretiens sont utilisés pour recueillir les appréciations des gens7) , et des exercices de cartographie participative peuvent intégrer la dimension spatiale8) . Les modèles spatiaux, en combinant l'analyse du bassin versant avec les indicateurs de paysage et les préférences humaines via l'analyse de régression, permettent d'analyser un grand nombre de points d'observation9)) ) . Récemment, des études ont utilisé l'information provenant des médias sociaux comme Flickr et Panoramio pour analyser les préférences en matière de paysage en établissant un lien entre les photographies géocodées et les indicateurs visuels du paysage10) .


Figure 1: Modèle spatial pour estimer la valeur esthétique des zones de montagne (d'après Schirpke et al., 2016)11) . Le modèle combine l'analyse spatiale (métriques du paysage, surface visible, caractéristiques du paysage) avec les préférences du paysage à partir d'une enquête de type tipercepon via une analyse de régression. Le modèle a été appliqué dans deux zones d'étude des Alpes centrales pour estimer la valeur esthétique le long des sentiers de randonnée.


Figure 2: Exemples d'images très bien cotées de l'enquête de perception (tirées de Schirpke et al., 2016)12) .


See also:

Glossary

Research Group Ecosystem Research and Landscape Ecology

1) Daniel TC. Whither scenic beauty? Visual landscape quality assessment in the 21st century. Landscape Urban Plan. 2001, 54, 267–281.
2) Bourassa SC. The Aesthetics of Landscape; Belhaven Press: London-New York, UK, 1991.
3) Real E, Arce C, Sabucedo JM. Classification of landscapes using quantitative and categorical data and prediction of their scenic beauty in North-Western Spain. J. Environ. Psych. 2000, 20, 355–373.
4) Bauer N, Wallner A, Hunziker M. The change of European landscapes: Human-nature relationships, public attitudes towards rewilding, and the implications for landscape management in Switzerland. J. Environ. Manag. 2009, 90, 2910–2920.
5) Plieninger T, Bieling C, Fagerholm N, Byg A, Hartel T, Hurley P, López-Santiago CA, Nagabhatla N, Oteros-Rozas E, Raymond CM, van der Horst D, Huntsinger L. The role of cultural ecosystem services in landscape management and planning. Curr. Opin. Environ. Sustain. 2015, 14, 28–33.
6) Hernández-Morcillo M, Plieninger T, Bieling C. An empirical review of cultural ecosystem service indicators Ecol. Ind. 2013, 29, 434–444.
7) Soliva R, Hunziker M. Beyond the visual dimension: using ideal type narratives to analyse people's assessments of landscape scenarios. Land Use Policy 2009, 26, 284–294
8) Plieninger T, Dijks S, Oteros-Rozas E, Bieling C. Assessing, mapping, and quantifying cultural ecosystem services at community level. Land Use Policy 2013, 33, 118–129.
9) 9
10) Tenerelli P, Püffel C, Luque S. Spatial assessment of aesthetic services in a complex mountain region: combining visual landscape properties with crowdsourced geographic information. Landscape Ecology 2017, 32(5), 1097-115.
12) Schirpke U, Timmermann F, Tappeiner U, Tasser E. Cultural ecosystem services of mountain regions: Modelling the aesthetic value. Ecological indicators 2016, 69, 78-90.
Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
fr/wiki/aesthetic_values.txt · Dernière modification: 2019/09/10 11:04 par detry