Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral





This project is co-financed by the European Regional Development Fund through the Interreg Alpine Space programme

fr:wiki:ecosystem_and_ecosystem_services

Ecosystème

Definition

Il existe de nombreuses définitions relatives à un écosystème, mais tous considèrent qu'un écosystème est composé d'une partie vivante et non vivante qui intéragissent. Il semblerait que la plus connue des définitions provienne de E. Odium qui le définissait ainsi : l’écosystème constitue la plus grande unité fonctionnelle en écologie, puisqu’il inclut à la fois les organismes vivants et l’environnement abiotique (c’est-à-dire non vivant), chacun influençant les propriétés de l’autre, et les deux sont nécessaires au maintien de la vie telle qu’elle existe sur Terre (Odum, 1969). 1) Le Millennium Assessment (2005, v) définit un ecosystème comme étant “ un complexe dynamique composé de plantes, d’animaux, de micro-organismes et de la nature morte environnante agissant en interaction en tant qu’unité fonctionnelle“. Les êtres humains font aussi partie de ces ecosystèmes. Il ne s’agit donc pas d’un élément figé, mais d’un système issu de la coévolution entre les différents êtres vivants et leurs habitats. Les écosystèmes sont perçus comme un cadre utile pour étudier l'homme et son environnement. 2)

Défis

Identifier un écosystème est un vrai défi car les écosystèmes se chevauchent (1) à différentes échelles (2). Les écosystèmes varient du très petit ( un étang) à du très grand (planète). On peut déterminer les écosystèmes à partir de traits dominants ( végétation) ou d'intérêts scientifiques (bassin versant) ou encore d'intérêts économiques (forêt). Il est très difficile de délimiter un écosystème - et on le fait souvent de manière arbitraire - car il ne possède pas toujours de frontières physiques. (Dictionary of Human Geography, 4th ed, p 202). 3) .

Services des écosystèmes

Dans le Millennium Ecosystem Assessment (2005, v) les services écosystémiques sont définis comme ”les bénéfices rendus par les écosystèmes à l'Homme “. Le Millennium Assessment détermine quatre catégories de services écosystémiques, services d'approvisionnement (nourriture, eau, bois, et fibre), services de régulation (changement climatique, inondation, maladie, déchets, et qualité de l'eau), services culturels ( loisirs, bénéfices esthétique, et spirituel) et services de support (formation du sol, photosynthèse, et cycle des nutriments). 4) Le terme de services écosystémiques est relativement nouveau. Il apparait dans les années soixante. Durant ces dix dernières années, le nombre d'études relatives aux services écosystémiques a fortement augmenté. La capacité d'un écosystème à produire des services écosystémiques est souvent perçu comme un bon indicateur sur l'état du dit écosystème. Le concept peut être utilisé dans la gestion des ressources naturelles.

A voir

1)
Odum, E. 1969. The strategy of ecosystem development. Science 164: 262-270
2)
Millennium Ecosystem Assessment, 2005. Ecosystems and Human Well-being: Synthesis . Island Press, Washington, DC.
3)
Johnston, RJ, Gregory, D, Pratt, G & Watts, M 2000, The Dictionary of Human Geography (fourth edition). Blackwell Publishers, Oxford
4)
Millennium Ecosystem Assessment, 2005. Ecosystems and Human Well-being: Synthesis . Island Press, Washington, DC
fr/wiki/ecosystem_and_ecosystem_services.txt · Dernière modification: 2017/04/12 18:06 par detry